Qui sommes-nous ? Elise

Portrait d'Elise Proust, responsable de la structure EquiTerre,
et les dernières nouvelles.

Elise Proust

Si je devais résumer en quelques mots, je dirais que ma vie s'oriente sur 3 chemins : le cheval, la nature, l'éducatif. Mais 3 mots, ce n'est peut être pas suffisant !...

Je suis née en 1976, et j'ai quitté ma ville natale Paris à 17 ans, pour faire mes études dans la protection de l'environnement dans l'Ardèche (BTS Gestion et Protection de la Nature), et m'échapper aussi d'un monde citadin qui ne m'a jamais convenu ! Un petit détour par le Larzac, le Béarn, le Pays Cathare puis l'Ariège, m'ont fait découvrir des régions sublimes, où la nature par sa présence nous rappelle qu'en lien avec elle, nous avons le sentiment d'être encore plus vivant.

Les animaux ont toujours fait partie de ma vie. Les chiens m'ont énormément appris. Le langage est plus simple : nous sommes tous deux des prédateurs, mais rien n'est facile si l'on ne décide pas de changer un peu notre perception. J'ai travaillé avec eux en tant qu'éducatrice canine et éleveuse. J'ai découvert avec mes chiens de nombreuses disciplines : l'obéissance, le pistage et la conduite sur troupeaux. Mes expériences avec les bergers en montagne par exemple furent particulièrement riches et passionnantes.

Comment parler des chevaux, qui font partie de moi depuis toujours ?! Gamine je m'accrochais à l'espoir des prochaines vacances en gardant au fond de moi les odeurs, les sensations, les bruits, les saveurs. Je vis auprès d'eux depuis maintenant plus de 15 ans. Chaque jour je découvre, j'apprends, et surtout, je réalise et savoure ce rêve devenu réalité.

Mes nombreuses expériences m'ont amenées vers la professionnalisation, tout d'abord en obtenant mon ATE (Accompagnateur de Tourisme Equestre) en 2001. La randonnée et le voyage à cheval (dont une trans-pyrénéenne en 2003), m'ont conduit à vivre en pleine nature avec le cheval, des semaines durant.

Les expériences se sont succédé : poney-club, associations, communes. Mon projet s'est très vite orienté vers l'encadrement de mineurs, le plus souvent en difficulté. Curieuse de mieux connaître le sujet, j'ai suivi une Licence en Sciences de l'Éducation et me suis formée en animation, spécialisée dans l'environnement et le milieu montagnard. J'ai pu ensuite intégrer des équipes de formateurs de BAFA (montagne/environnement), afin d'essayer au mieux de donner goût au jeunes de transmettre et d'encadrer en pleine nature. A cheval, dans la nature avec les enfants, ma vie prenait du sens !

Et puis, il y eut une rencontre : Sirocco.

Cheval Espagnol entier, Sirocco vivait au Pays basque et partageait son temps entre des saillies et des parades dans les férias locales. Cheval fougueux au tempérament insaisissable, Sirocco n'avait connu que la force, la contrainte et l'autoritarisme. Difficile donc de s'entendre autrement qu'avec l'attirail : mors, éperon, cravache, et comportement adéquat.

Petit à petit la peur s'est installée au cours de nos nombreuses sorties qui viraient parfois au cauchemar. Embarquement au galop, demi-tour non contrôlé, cabrés, ruades. mon cheval n'avait aucun respect ni aucune confiance en moi : ni à pied (soins, vermifuge, embarquement dans un van), ni à cheval : un parfait cas d'école !

Une très grande remise en question me fut nécessaire avant d'accepter qu'il fallait que JE change quelque chose : notre relation était ainsi car JE ne lui inspirais aucune confiance ni aucun respect !

Alors, j'ai tout arrêté (les sorties en extérieur sans aucune sécurité, les séances en carrière dans le stress, les heures de stages avec des professionnels souvent très décourageants) et c'est là que tout a commencé : OBSERVER, COMPRENDRE, COMMUNIQUER. Mon cheval avait donc un langage qui n'était pas le mien ?! Apprendre à faire autrement, à voir autrement, à écouter autrement, à parler autrement, à penser autrement. Tout a changé : à pied, durant des mois et des mois, puis à cheval.

Je sais aujourd'hui qu'il est mon plus grand maître, celui qui m'a tout appris, ou du moins l'essentiel : la réponse est en chacun de nous. Nous ne pouvons attendre de l'autre que ce que nous sommes en mesure de lui donner.

Après autant de « miracles » (!), j'ai décidé de creuser dans cette direction et de rencontrer ceux et celles qui, avant moi, avaient pris le même chemin. J'ai multiplié les rencontres avec les « chuchoteurs ou éthologues » de tout bord, afin de m'approprier ce nouveau langage : devenir bilingue « homme-cheval », le rêve ! C'est ainsi que j'ai passé près d'un an à REC FARM avec Elisabeth De Corbigny, en tant qu'élève de sa formation professionnelle puis en tant que salariée. Rares sont les hommes ou femmes de chevaux qui donnent sans compter, avec autant de générosité, de rigueur et de passion. J'ai pu obtenir mes 5 savoirs Ethologiques (avec Sirocco, une sacrée cerise sur le gâteau !) ainsi que mon diplôme d'enseignante : le Brevet Fédéral d'Equitation Ethologique Niveau 2 (BFEE 2).

Aujourd'hui, c'est un immense plaisir pour moi d'être membre du jury des épreuves de Brevet Fédéraux à REC FARM chaque année. Une évidence m'est apparue : j'ai aujourd'hui besoin de partager mon expérience, et d'enseigner mes connaissances (BPJEPS tourisme équestre en cours de validation). Et comme je pense que c'est en nourrissant les petites graines que l'on fait les plus belles plantes, c'est avec les enfants que j'espère surtout pouvoir changer un peu notre relation à l'animal, et au cheval bien sûr.

C'est aussi un moyen pour moi de les convaincre d'une chose :

Chacun peut s'il le souhaite, réaliser tous ses rêves :
Il suffit de les avoir suffisamment grands pour ne jamais les perdre de vue.

—   Elise

Revenir en haut de page

Dernières nouvelles...

Eté 2013
Stage avec Andy BOOTH

Quel bonheur de rencontrer (enfin !) Andy BOOTH lors d'un stage organisé à Toulouse aux Ecuries de Sulliac ( http://www.ecuries-de-sulliac.com) au mois de juillet dernier.

Deux jours de stage avec Sirocco et Cosmos, où j'ai pu pratiquer la méthode mise en place par Andy, et profiter de mes deux chevaux pour mettre en pratique en direct les consignes et conseils de cet exceptionnel homme de cheval, au parcours étonnant !…

Hiver 2013
Stage à REC FARM avec Elisabeth de CORBIGNY

Durant cet hiver, j'ai eu le plaisir de passer une dizaine de jours avec mon amie (et ancienne prof !) Elisabeth de Corbigny, chez elle à REC FARM ( http://www.decorbigny.com).

Ce stage individuel en cours particulier était consacré au travail de mon cheval COSMOS, qui nécessite régulièrement un travail approfondi et intensif pour que nous puissions avancer.

Ce fut encore un immense plaisir de passer ce temps avec cette « Grande Dame » de cheval, et de profiter de son énergie, son savoir, et sa générosité !

Automne 2012
Stage de parage naturel

C'est au mois de Septembre 2012 que j'ai eu la chance et l'opportunité de faire venir Pierre ENOFF ( http://www.equi-libre.fr), spécialiste du cheval « pieds nus » à EquiTerre.

Homme passionné, et fervent militant du cheval « sans fer », il a crée après des années d'expériences et de recherches « l'Institut du sabot » à Porta dans les Pyrénées Orientales.

Sa méthode, simple, accessible, et parfaitement compréhensible, nous permet en quelques jours d'être autonomes sur le parage de nos chevaux.

Depuis, tous les chevaux d'EquiTerre sont pieds nus.

Nous les accompagnons avec un parage et un soin hygiénique régulier (ainsi qu'une vie à l'extérieur sur de très grands espaces !), qui leur permettent d'être parfaitement à l'aise sur tous terrains, et de retrouver le plaisir et la liberté de se (re)connecter à la Terre !

Printemps 2012
Stage de médecine alternative équine

Ma rencontre avec Eric ANCELET ( http://www.ohm-bioalternatives.com/), spécialiste de la médecine alternative équine a définitivement changé mon point de vue et mon approche du « soin ».

Basée sur une écoute personnalisée du cheval (et de son propriétaire !), et sur une intervention minimaliste et préventive, cette médecine nous apprend à écouter notre cheval autrement et à se connecter à ses besoins (physiques ou émotionnelles) afin de l'accompagner au mieux.

Sa gamme de produits « OHM » (phyto, homéo, huiles essentielles…) a pour but de renforcer l'assimilation et l'immunité et d'aider le cheval à trouver ses solutions pour trouver son propre équilibre.

Eric m'accompagne depuis et j'ai la chance qu'il suive mon troupeau de chevaux (et qu'il participe à des ateliers d'équitation éthologique à EquiTerre avec moi !).

Nous partageons depuis de fabuleux échanges, tant d'un point de vue professionnel qu'humain, qui me nourrissent profondément.

Hiver 2012
Initiation au debardage

Nous avons eu l'immense chance de pouvoir rencontrer Véronique MORIN, spécialiste du débardage qui a accepté de venir travailler avec sa jument et ses propres stagiaires chez nous, dans notre forêt à Tapia.

Ainsi nous avons pu suivre son travail et participer au débardage avec les chevaux. Grâce à elle, nous avons même pu initier Jaspe notre mérens au débardage et Tempo et Stéphanie ont pu goûter aux joies du portage !

Des sensations uniques ont pu être partagées, entre les odeurs de la forêt, le souffle et la puissance du cheval, la nature présente et les conseils avisés de Véro, grande femme de cheval.

Automne 2011
Stage de dressage

C'est une semaine riche en émotions que j'ai pu vivre avec mon cheval COSMOS, grâce à Isabelle FIGINI ( http://ecurie.pagesperso-orange.fr/), professionnelle du spectacle et du dressage fantaisiste.

Nous sommes partis chez elle dans le Gers, où nous avons pu profiter de ses qualités humaines et professionnelles. Grâce à son expérience et à tous ses chevaux qui sont chacun de grands maîtres, nous avons accomplis les premiers pas du dressage par le jeu.

J'ai eu la chance de partager cette semaine intense avec mon amie Sandrine et sa jument Lolita.

Printemps 2011
Formation de meneur d'attelage

C'est dans le cadre d'une formation organisée par la chambre d'agriculture de l'Ariège que j'ai pu suivre cette formation de meneur d'attelage avec Gilbert Geysse ( http://caravane.ariegeoise.free.fr/).

Durant 8 semaines, j'ai pu apprendre à mener un attelage, sur terrain varié et en extérieur afin de pouvoir être autonome.

Cette formation diplômante m'a permis d'acquérir les bases de l'attelage afin notamment de mettre en pratique certaines techniques dans l'éducation ou la rééducation de chevaux.